Faire des plannings. Faire des rétro-planning. Checker son agenda. Gérer son temps. Ne pas avoir de temps. Prendre rendez-vous pour un verre avec un ami dans deux semaines. Devoir dire non à quelque chose, car « impossible », alors que c’était tentant. Avoir un ami qui vous envoie un texto pour vous rappeler que vous aviez pris rendez-vous le soir-même (dans deux heures). Regarder son agenda, encore, et ne pas se sentir excité, mais plutôt blasé. J’ai vécu une vie, il y a quelque temps, qui était différente. Quand un ami m’appelait un jeudi pour que l’on se voit le samedi, je lui répondais : « rappelle moi samedi ». Prévoir quelque chose à l’avance était impossible. Je ne savais pas ce que je faisais dans deux jours, encore moins dans deux semaines. Je vivais à l’étranger à cette époque. Dans un pays où il faisait chaud et où tout était plus chill, plus cool. Ceci étant, j’étais productif, toujours occupé et ne me suis jamais ennuyé. Alors parfois, maintenant que je suis de retour à Paris, dans cette ville de gens « busy« , quand je regarde mon agenda, je me sens emprisonné. Frustré de ne pas pouvoir, juste, faire ce que je veux. Puis je prends de la distance et me dis que je peux toujours re-déménager. Mais ça devient compliqué, je n’ai pas de temps. Je suis busy.

#fdddd8 couleur de l’agenda Gmail dans le calendrier iPhone.

Maxie

One Reply to “Planning”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :