Le matin, comme beaucoup d’autres, je passe les premiers moments de ma journée dans un wagon du métropolitain parisien. C’est notre couleur, comme un hommage à ces moments passé en son sein. Comme beaucoup, je regarde autour de moi. On est entouré de gens dans le métro. On se regarde, les yeux flirtent avec l’environnement. On ne s’arrête sur aucun visage, sur aucun corps, mais on (se) regarde, attentifs. Il y a une diversité de gens dans le métro, tout le monde est différent. Chaque personne est singulière. On a tous notre vie, à nous : nos problèmes, nos joies, nos peines, nos peurs, nos réussites et nos défaites. On a tous·tes nos familles, nos amis, nos amours, nos collègues. On a tous·tes notre quotidien, avec ses hauts et ses bas, ses excitations et ses ennuis. Uniques et multiples à la fois, on est tous·tes plusieur·es et tout·e seul·e. Cette diversité, en nous et au milieu des autres, est belle. Il faut la célébrer. C’est dans ces moments que je me dis que je n’ai aucune excuse ne pas être moi. Personne ne devrait s’empêcher d’être soi-même. Tu as le droit d’être toi. J’ai le droit d’être moi. Il faut juste s’autoriser et surtout ne pas s’excuser. Ne pas être comme l’autre donne sont intérêt à la vie. La diversité, on en fait partie. Membre d’un tout, nous aussi, on est simplement une personne du métro.

#4bc0ad

Maxie

4 Replies to “Des vies dans le métro”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :