Pendant l’été 2013, au cours de mes études, j’ai eu la chance de faire une « Summer Session » à New York University. Je pouvais choisir deux matières que j’allais suivre de manière intense avec deux ou trois cours par semaine. J’ai choisi un cours d’histoire culturelle de la ville, « Urban Culture » et un cours de sociologie, « Sexual Diversity in Society ». Nous étions une dizaine de Français à avoir été sélectionnés. Environ 2 semaines après notre arrivée, on se baladait tous ensemble dans Greenwich Village – le campus de NYU est dans le quartier et nous résidions à Union Square, pas loin. Alors que tout allait bien, une polémique s’installe sur la direction à prendre ou l’activité à faire. J’en ai oublié la cause, forcément. Rapidement agacé – je ne les connaissais pas vraiment ces gens – je prends mon amie sous le bras (qui avait aussi été sélectionnée pour le même séjour) et nous les quittons pour faire notre truc de notre côté. C’est NYC, on voulait profiter. Quelques mètres plus loin, un bar avec des rainbow flags apparaît. Il ne nous en faut pas plus pour que nous entrions boire un verre. C’était la fin d’après-midi, le pub n’était pas rempli, mais il y avait un karaoké. On a écouté un mec chanter What’s Love Got To Do With It d’une voix de maître. Il ne faisait pas semblant, il était très bon et a fait le show. On est ensuite rentré. À mon cours de Sexual Diversity in Society, on a passé six semaines à discuter de l’histoire des révolutions sexuelles américaines. Dans ce contexte, j’ai lu plusieurs textes historiques et contemporains sur la question. On a mentionné, bien sûr, les Stonewall Riots de l’été 1969 à Greenwich Village qui ont marqué les débuts d’une révolution sexuelle homosexuelle aux États-Unis. Quelques jours après cette balade, je suis repassé devant ce bar où j’avais écouté un karaoké. Je regarde la façade, il y était écrit : The Stonewall Inn. J’avais bu un verre dans ce lieu symbolique sans le savoir. Ça sera mon souvenir. Dimanche, c’était World Pride à NYC pour la commémoration des Stonewall Riots. 2019 marque les 50 ans.

Pour en savoir plus sur les Stonewall Riots

Maxie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :