Un ami m’a récemment fait découvrir Naked Attraction, une émission anglaise de rencontres amoureuses. On prend une des couleurs du logo comme couleur du jour. Un candidat cherche l’amour : parmi six prétendants, il doit en choisir un avec qui il ira dîner. Jusque-là, rien de nouveau. Ce qui suit l’est un peu plus. Afin de sélectionner l’heureux/se élu/e, le candidat passe en revue les corps nus des prétendants, en commençant, bien évidemment, par la partie inférieure. Donc, au premier tour, on découvre les jambes et l’appareil génital de six personnes. Ensuite, on découvre le torse, puis la tête, enfin les prétendants ont le droit de dire deux mots (waouh !). Lorsqu’il n’en reste que deux, le candidat qui cherche l’amour se désape aussi. Tout ce petit monde se retrouve à poil face à la présentatrice qui leur pose des questions sur leur physique. Une fois le choix final fait, les deux, peut-être futurs amoureux, partent dîner pour apprendre à se connaître, « habillés cette fois » (la blague). Quand mon ami me l’a décrite, je n’y croyais pas – juste comme ça, l’émission est en accès libre sur YouTube avec un compte majeur (je vous jure !) – donc j’ai regardé un épisode. Pendant les deux premières minutes, ça m’a fait rire. Je suis un peu voyeur, comme tout le monde et je trouvais ça tellement absurde… Par contre, ces deux minutes passées, je me suis senti très mal à l’aise : les gros plans de la caméra, les commentaires détaillés sur le physique des candidats – tu préfères quelle pilosité ? tu aimes les prépuces ou pas ? les lèvres de ce vagin sont-elles à ton goût ? – et le simple fait que ces personnes soient nues et identifiées par leur prénom, âge, lieu de résidence et travail (si je veux les retrouver, clairement, je peux); tout ça est juste bizarre. Et puis si on va au fond des choses (haha…), on remarque rapidement que l’émission divulgue tout sauf quelque chose d’ouvert d’esprit et d’inclusif : qu’on se le dise, les candidats ne choisissent jamais le vieux, gros, qui en a une petite. Le charme n’existe plus, la personnalité encore moins, c’est le règne de l’apparence physique. Tant que t’as un sexe rasé en mode « je n’ai jamais eu de poil », des tétons de la bonne taille et une gueule pas trop dégueue, tu as peut-être des chances de trouver l’amour. Rassuré/e ?

#fddf0f

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :