Je marche beaucoup dans les rues de Paris. J’aime bien. Mais quand je marche, je fais plus que marcher. D’un pas déterminé, mon casque sur les oreilles, j’avance en rythme. Mes lèvres bougent au son des paroles. Parfois, je me mets à danser. Je suis dans mon monde, et je souris. La musique que j’écoute devient la bande son du film de ma vie dont je suis le personnage principal. Le genre varie d’une journée à l’autre : du drame historique à la comédie romantique neuneue, aujourd’hui, c’est plutôt un drame léger avec des pointes d’humour et une fin heureuse. L’ambiance est oisive, ça se passe au soleil. La couleur du jour est un ciel bleu. On ne se prend pas au sérieux et on est heureux. Ce film, je le crée en marchant et je le promeus en marchant aussi. Dans la rue, je défile. Un pied devant l’autre, je suis sur ma ligne, elle est là – enfant, je me suis exercé. Je me montre. Je suis la star d’un film maintenant. Je regarde autour de moi, mais je ne découvre pas. Je connais. Je sais où je vais. Je regarde pour voir si on me regarde, mais si on jette un œil dans ma direction, je détourne le regard. Je veux que l’on me remarque, mais je ne veux pas me faire remarquer. Je pense faire mon impression et c’est tout ce qui compte. Et je souris, toujours. Je suis une star sympa, accessible. Je ne suis pas comme toutes ces autres, hautaines et prétentieuses, qui paradent, jouent un rôle, en font trop. Ce n’est pas ce que je fais, pas dans mon film en tout cas.

#62ade7

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :