Mars en mai et mai en février

Scroll down to content

Je crois bien qu’on est en mai. Je ne suis pas sûr. Le temps en décide autrement. Apparemment, on serait en mars. Il pleut. Il y a du soleil. Il pleut encore. Des giboulées imprévisibles, irrégulières, qui me font douter. Je ne sais pas. La fenêtre ouverte, il fait froid. Froid comme si on était en février, comme si l’hiver ne se terminait pas. J’exagère. En février, c’était l’été. En février, on déjeunait dehors, en t-shirt et on avait chaud. En février, on portait des lunettes de soleil. C’était bien février. Je ne comprends pas. Aujourd’hui, je regarde dehors et il fait gris. Un gris de novembre avec pour seule différence le vert des feuilles des arbres, indice que, peut-être, on est au printemps. Vous savez, le printemps : cette saison où les oiseaux chantent, les fleurs poussent et les amours bourgeonnent. Cette saison des pique-niques au soleil et des apéros en terrasse. Normalement. Il me manque, le printemps. J’aimerais bien être en février. C’était plus printanier. Alors je pense au vert des feuilles des arbres lorsqu’elles sont touchées par un rayon de soleil. Ce vert solaire, presque jaune, annonceur de l’été à venir, qui donne le sourire. J’aimerais bien voir ce vert alors je le choisis comme couleur du jour. J’attends le rayon de soleil, cette prédiction d’un après-midi agréable. Je veux le voir percer les nuages et atterrir sur les feuilles de l’arbre à ma fenêtre. Si on est en mai, il devrait arriver. Je croise les doigts. Je ne veux pas perdre mon printemps.

#e4fa35

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :